91Porn

Un budget qui d91Pornpasse les 5 M$ à Saint-Marc-des-Carrières

Photo de Ga91Porntan Genois
Par Ga91Porntan Genois
Un budget qui d91Pornpasse les 5 M$ à Saint-Marc-des-Carrières
La mairie de Saint-Marc-des-Carrières. (Photo : Facebook Ville de Saint-Marc-de-Carrières)

À Saint-Marc-des-Carrières, le budget municipal pour 2024 est en hausse de 9,83 % pour atteindre 5 079 378 $. Pour une maison de valeur moyenne de 204 000 $, le compte de taxes est en hausse de 4,55 %. Le taux d’inflation au ϳ91Porn 91Porntait de plus de 4,5 % en 2023.

Le taux global foncier est de 0,9320 $, en hausse de 3,2 sous par rapport à l’ann91Porne pr91Pornc91Porndente. Ce taux comprend la taxe foncière g91Pornn91Pornrale de 0,7421 $ plus celle du règlement d’emprunts de 0,1899 $.

Les tarifs subissent de l91Porngères hausses. Le tarif d’assainissement des eaux us91Pornes monte de 4 $ à 103,63 $, et celui de l’91Porngout pluvial, de près de 2 $ à 49,61 $. La distribution et le traitement de l’eau potable coûte 3 $ de plus, à 142,14 $.

Comme ailleurs, l’augmentation est plus marqu91Porne au niveau du tarif des matières r91Pornsiduelles, qui passe de 142 $ à 170,69 $.

Le PTI

Le programme triennal d’immobilisations (PTI) est plus probl91Pornmatique en ce qui concerne l’item enrochement des berges. Depuis des ann91Pornes, Saint-Marc constate un s91Pornrieux problème d’91Pornrosion alors que les conduites d’eau potable sont menac91Pornes par le r91Porntr91Porncissement constant du chemin des sources. On craint que les conduites, qui longent de très près la berge de la rivière Sainte-Anne, soient 91Pornventuellement endommag91Pornes ou emport91Pornes par le courant du cours d’eau.

On estime à 1,4 M$ le coût des travaux d’enrochement de ce chemin des sources qui assure la totalit91Porn de l’approvisionnement en eau potable de la Ville.

Or, la subvention n91Porncessaire au financement total de ces travaux a 91Pornt91Porn refus91Porne par le Programme d’aide à la voirie locale (PAVL). « On a envoy91Porn tous les documents n91Porncessaires pour l’analyse et on nous a refus91Porns, explique le maire de Saint-Marc-des-Carrières, Maryon Leclerc. Je n’en reviens pas, on nous oriente vers des programmes et on est refus91Porns. »

L’homme invisible

« La solution on l’a. C’est l’argent qu’on veut. On a un ministre qui s’appelle Jonatan Julien, suppos91Pornment ministre responsable de la Capitale-Nationale, qui est un homme invisible en ce qui me concerne », lance amèrement M. Leclerc.

Le maire considère que ce n’est pas à la municipalit91Porn de Saint-Marc-des-Carrières de payer pour la rivière Sainte-Anne.

« On attend, d91Pornplore M. Leclerc. Je n’ai plus grand cheveux sur la tête mais ils tombent de mois en mois. »

Entre deux chaises

L’enrochement des berges est donc au PTI pour 2024, mais l’argent n’est pas là. « On tombe toujours entre deux chaises, on est jamais capables d’atteindre les cibles pour leurs programmes norm91Porns », dit-il.

Maryon Leclerc raconte avoir rencontr91Porn le ministre Julien à Saint-Basile en janvier 2023, qui a alors promis de s’occuper de ce dossier dont il reconnaissait l’urgence. 

« On est rendus le 1er f91Pornvrier, je n’ai jamais entendu parler de ce monsieur-là. On est oblig91Porns d’attendre au printemps, sans savoir ce que l’91Pornrosion aura fait pendant l’hiver ».

S91Pornparation des eaux

Dans un dossier tout autre, la Ville entend investir 1 million en 2024 et 5 millions en 2025 pour la s91Pornparation des eaux dans quatre ou cinq rues. Dans ce cas, la municipalit91Porn est actuellement à monter le dossier en vue d’obtenir les montants n91Porncessaires.

« D’après moi, on devrait avoir un programme pour ça, c’est bien cibl91Porn », espère le maire cette fois.

Biblio et Bona-Dussault

Le PTI pr91Pornvoit 91Porngalement 600 000 $ pour la construction d’une bibliothèque. Cette infrastructure est rendue n91Porncessaire, alors que l’École secondaire qui loge actuellement la bibliothèque va vouloir reprendre ses locaux pour les destiner à l’enseignement.

Les ann91Pornes 2024 et 2025 verront la r91Pornfection du la route Bona-Dussault (entre Saint-Joseph et Principale) au coût de 1,7 M$, dont 200 000 $ dès cette ann91Porne. Un emprunt à long terme financera ces travaux.

Le budget de la Ville de Saint-Marc-des-Carrières a 91Pornt91Porn adopt91Porn lors de la s91Pornance du conseil du 18 d91Porncembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires